Classement des ventes de jeux

Comme vous le savez, le marché des jeux vidéo ne s’est jamais aussi bien tenu et l’on constate chaque semaine des nouveaux records en termes de ventes de téléchargement sur les plates-formes telles que Google Play ou Apple Store.

Pokemon Go, toujours en tête du classement des appli les plus téléchargées
Pokemon Go, toujours en tête du classement des appli les plus téléchargées

Pour le mois de Septembre en cours

Pour cette rentrée, on constate que c’est toujours Pokemon go qui est en tête du classement des applications mobiles les plus téléchargés sur les deux plates-formes principales. En effet, le jeu développé par Nintendo réalise un véritable carnage en termes de téléchargement, mais sachant que le constructeur de console japonais doit partager les bénéfices avec un éditeur du même pays, cela est un succès au final mitigé pour toutes les personnes qui avaient acheté des actions en bourse pensant pouvoir faire fortune grâce à l’effet de mode Pokemon go. On constate que le classement est relativement stable d’une semaine à l’autre mais on a pu constater l’arrivée d’un nouveau jeu, qui est directement arrivé à la troisième place, c’est le jeu Clash Royale.

Des millions de téléchargements déjà recensés

En effet, ce jeu est en train de devenir le véritable succès de cette rentrée, avec des millions de téléchargements qui se sont mis en place en l’espace de quelques jours dans le monde, sachant qu’une véritable campagne marketing très travaillée avait été mise en place juste avant. Aussi, on constate que ce type de démarche beaucoup plus d’impact sur les ventes de jeux où le nombre de téléchargements que sur la réelle qualité du jeu en lui-même.

Ständit tsegattu🎈 #GOGYO #FYM16 #pokemongo

A photo posted by Anniina Rossinen (@dooros) on

Selon démontre un certain comportement caractérisé par le mimétisme de la part des joueurs, qui font beaucoup confiance aux effets de base, notamment alimentée par l’utilisation par les éditeurs de jeux vidéo de plates-formes comme Twitter ou encore Facebook. De ce faite, les joueurs sont attirés et piqués dans leur curiosité afin de savoir pourquoi tout le monde parle de tel ou tel titre et ne peuvent résister à l’envie de le télécharger afin de pourra vérifier par même de quoi il en retourne. Cette stratégie autour des jeux vidéo est d’ailleurs très utilisée par les banques, les grandes entreprises, qui se font souvent développer des jeux vidéo sur mesure afin de promouvoir tel ou tel produit ou tel ou telles campagnes publicitaires.

Le risque d’être décribilisé

On peut donc s’attendre à ce que le jeu vidéo sont de plus en plus utilisé à des fin marketing, mais il ne faudrait toutefois pas oublier le fond du jeu. En effet, ne sert pas à grand-chose de faire un grand buzz marketing et de dépenser des millions d’euros pour la promotion d’un titre si au final la qualité n’est pas au rendez-vous; cela aura seulement pour effet de discréditer la marque qui promeut le Jean question mais surtout de décrédibiliser l’éditeur qui leur a développé.

 

Loin d’être un cas isolé

Cet exemple n’est pas un cas isolé, c’est une leçon que devrait prendre en considération tous les grands établissements bancaires ou issus du monde des grandes entreprises, à vouloir utiliser les jeux vidéo sans penser au retour et aux avis des joueurs eux-mêmes qui ont de plus en plus d’importance dans le processus de création mais également dans le succès de tel ou tel opus. Si un jeu est mauvais, alors il aura beau faire l’objet de toutes les campagnes publicitaires du monde, l’effet de buzz serait fictivement garanti mais sur le long terme il ne se vendra pas autant de titres que les organisateurs de la campagne marée marketing auraient pu espérer.

Eric

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *